• Livraison gratuite à partir de 150,- €
  • Commandé avant 23:59, expédié demain
  • 90 jours droit de rétractation *

Nouveau : Eskadron Youngstar

Nouveau : Eskadron Youngstar

Manque de vitamine C chez les cochons d'Inde

Les humains, les singes et les cochons d’Inde ne sont pas capables de synthétiser leur propre vitamine C à partir de leur alimentation. Il est donc nécessaire que ces espèces aient de la vitamine C dans leur nourriture, où qu’un supplément en vitamine C doit leur être administré. En tant qu’humain, vous consommez suffisamment de vitamine C si vous avez une alimentation variée. Les cochons d’Inde mangent surtout de la verdure et ne consomment généralement pas assez de vitamines C (on la trouve surtout dans les agrumes comme le citron et l’orange, que vous ne devriez pas donner à votre animal). Si un animal reçoit trop peu de vitamine C, il peut développer hypovitaminose C. Des problèmes peuvent subvenir chez les cochons d’Inde après seulement 10 jours de carences en vitamine C.

Quels sont les symptômes des cochons d’Inde présentant une carence en vitamines C ?

La vitamine C est très importante pour la production du tissu osseux (pour les os). Elle joue également un rôle dans la production de la bile (nécessaire à la digestion des aliments), dans la coagulation sanguine, dans le système immunitaire et dans la production de certains acides aminés (également importants pour la digestion).

Comme la vitamine C a de nombreux rôles, vous pouvez aussi avoir de nombreux problèmes différents. Au niveau osseux, il peut s’agir de problèmes de solidité des os : cela provoque entre autres un épaississement des côtes, mais également des articulations enflées et douloureuses. Des micros fractures (que vous ne remarquerez souvent pas) peuvent également se produire. De plus, les dents et la mâchoire sont également touchées. Celles-ci deviennent plus fragiles et se cassent plus rapidement. Votre animal ne voudra (ou ne pourra) plus manger.

Les problèmes de coagulation sanguine peuvent causer des saignements fréquents, mais vous pourrez aussi constater l’apparition plus rapide d’ecchymoses. Ces dernières sont particulièrement visibles sur les endroits où votre animal est très musclé, comme les cuisses. Mais elles peuvent également apparaître dans les articulations, la paroi de la vessie (du sang sera alors visible dans l’urine), l’intestin (sang dans les selles) ou autour des dents.

Comme la vitamine C joue également un rôle important dans le système immunitaire, les cochons d’Inde atteints d’hypovitaminose C seront plus sensibles aux infections bactériennes (mais aussi aux infections fongiques).

En général, les symptômes suivants sont les plus visibles : faiblesse musculaire, anorexie (refus de manger), diarrhée, grincements de dents, saignements douloureux, cicatrisation lente, boiteries, pelage terne, gonflements et douleurs articulaires, saignements des muqueuses (yeux et bouche) ou sous-cutanées.

Que puis-je faire contre l’hypovitaminose C chez mon cochon d’Inde ?

Un diagnostic peut être difficile à poser. La vitamine C ne peut pas être mesurée dans le sang. Habituellement, votre vétérinaire devra se fier aux symptômes et au fait qu’il n’y a peut-être pas assez de vitamine C dans l’alimentation.

Si votre cochon d’Inde souffre actuellement d’une carence, vous devrez commencer à le complémenter en vitamine C. La plupart des problèmes seront alors automatiquement résolus par le corps de votre animal. Cependant si votre animal a également d’autres problèmes (dentaires par exemple ou infections bactériennes), vous devrez lui donner des médicaments. Il est donc important de bien surveiller et de consulter un vétérinaire en cas de doute.

Les cochons d’Inde malades peuvent consommer plus de vitamine C que ceux en bonne santé. Tous les cochons d’Inde doivent recevoir un complément quotidien enrichis en vitamine C.

Comment puis-je prévenir une carence en vitamines C chez mon cochon d’Inde ?

Le grand avantage de la vitamine C est que s’il y en a trop dans l’organisme, le surplus est éliminé par les urines. Ce qui est courant, et qui est également conseillé, c’est de donner des comprimés de vitamine C à votre animal. Vous pouvez les trouver dans toutes les animaleries. Les cochons d’Inde commencent à apprécier les comprimés après la deuxième ou la troisième fois et les voient comme un bonbon. Ne donnez pas plus d’un comprimé par jour à des cochons d’Inde en bonne santé. Les poivrons frais sont également très riches en vitamine C.

La dissolution de vitamine C dans l’eau n’est pas recommandée. Un cochon d’Inde ne boit pas la même quantité d’eau chaque jour, ce qui complique le contrôle de de la vitamine C consommée réellement par votre cochon d’Inde. De plus, la vitamine C dissolue dans l’eau se dépose rapidement au fond de la gamelle, de sorte que votre animal ne le consomme pas lorsqu’il boit. Avec un biberon, la vitamine C se collera sur le bord ou devant la pipette et ne sera donc pas non plus consommé par votre cochon d’Inde. La vitamine C est également très « instable » dans l’alimentation. Cela signifie que 3 mois après l’ouverture d’un sac de granulés, seulement 35 % de la quantité initiale de la vitamine C sera présente dans l’aliment.